Forum des Hérau(l)ts de Lambert

Association lambersartoise de jeux de rôle
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion
Derniers sujets
Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   
CalendrierCalendrier
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée

Partagez | 
 

 Les grandes races de Barsaive

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MesquinMan
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5008
Age : 38
Jeux de rôle préférés : Cthulhu
Meneur de jeu à : Cthulhu, Warhammer

MessageSujet: Les grandes races de Barsaive   09.10.13 9:19

ELFES

Les elfes mesurent en moyenne 1,90 mètre pour un poids de 68 kilos. Les traits de leur visage sont presque parfaitement symétriques, généralement lisses et sans défaut, et la plupart des autres races de Barsaive s'accordent à les trouver séduisants. La couleur de leur peau varie largement selon la tribu et la région, mais les plus courantes sont le blanc pâle, le rose, le cuivré, le brun ou le noir de jais. Il existe des elfes à la peau vert pâle  ou  d'une couleur iridescente, nacrée appelée cetharel, mais ils sont rares. Les elfes ont une pilosité corporelle peu développée mais ont une abondante chevelure et une barbe fournie, souvent d'une coloration inattendue. En plus des cheveux blancs, blonds, bruns et noirs, il s'en rencontre qui ont des cheveux violets, bleus ou même d'une teinte métallique. Ils ont des oreilles allongées, très pointues aux extrémités, et se déplacent avec une grâce incomparable. Malheureusement, la charpente légère qui rend possible cette finesse implique également une certaine fragilité. Ils ont de longues jambes pour leur taille. Ils atteignent la maturité physique autour de 20 ans et leur durée de vie moyenne est de 300 ans. Des documents parlent d'individus ayant vécu jusqu'à l'âge de 400 ans. Selon la légende, certains auraient même vécu beaucoup plus vieux encore.
La première loyauté des elfes va à leur famille plutôt qu'à leur tribu ou nation, et les liens du sang sont pour eux les relations les plus fortes de leur existence. Ils préfèrent vivre en petites communautés, et leurs villes consistent habituellement en une vague confédération de villages regroupés en comtés. Ils peuvent habiter dans des villes humaines ou naines, mais éprouvent rarement davantage qu'une amicale sympathie pour ce genre d'agglomération.
Les elfes préfèrent la vie en extérieur. Ils bâtissent leurs maisons et autres structures à partir de plantes vivantes, intégrant leur habitat à leur environnement naturel. Ils trouvent les constructions souterraines inconfortables et peuvent  ressentir   une   certaine claustrophobie dans les villes humaines ou naines s'ils n'ont pas la possibilité de regagner la nature sauvage au moins deux ou trois fois par an.

HOMMES

Les hommes ont une taille moyenne de 1,70 mètre pour un poids de 68 kilos. Leur pilosité est moindre que celle de la plupart des races, tout en étant plus développée que celle des elfes. La couleur de leur peau varie de l'ébène au cuivré en passant par le blanc rosé. Leurs oreilles sont petites et de forme arrondie. Ils atteignent la maturité physique autour de 10 ans et vivent en moyenne pendant 75 ans, bien qu'on connaisse des individus ayant atteint ou dépassé la centaine d'années.
Les humains éprouvent une loyauté naturelle à l'égard de leur famille. Enclins à se constituer en groupes sociaux, ils transfèrent facilement cette loyauté à leur tribu, ville ou royaume, même s'ils ne s'adaptent pas aussi bien que les nains aux sociétés à grande échelle. Cette répugnance à jurer allégeance à un gouvernement ne les empêche pas d'intégrer rapidement  les avancées naines à  leur propre culture.
Les humains aiment vivre sous un toit, au milieu de leurs semblables. Ils ont adopté l'invention naine de la cité, même si bon nombre de leurs villes suivent un schéma beaucoup trop chaotique au goût des nains. La plupart des hommes se trouvent déconcertés par les communautés elfiques.

NAINS

Les nains sont massifs et lourds, avec une taille moyenne de 1,20 mètre pour un poids de 54 kilos. La couleur de leur peau varie du blanc rosé à l'ébène foncé. Certains documents semblent faire état d'autres colorations possibles, mais il s'agit vraisemblablement du résultat de tatouages rituels qui ont commencé à l'époque où les premiers nains se sont retranchés dans leurs kaers. Les nains ont le poil abondant et à croissance rapide, particulièrement en ce qui concerne leurs cheveux et leur barbe. Ils ont la poitrine large, une charpente solide et une force sans commune mesure avec leur taille, mais ce sont de piètres coureurs en raison de leurs jambes disproportionnellement courtes, même pour leur corps trapu. Leurs oreilles se terminent habituellement en petites pointes, moins accentuées que chez les elfes. Les nains atteignent la maturité physique vers l'âge de 10 ans, et vivent en moyenne 100 ans. Certains individus ont vécu jusqu'à 150 ans et au-delà.
Les nains s'organisent en familles, en tribus et en nations. Bien que leur instinct social leur permet de se couler sans mal dans le moule des royaumes et des nations, leur loyauté première va d'abord à leur famille et à leur tribu. Ils ont un véritable don pour les organisations à grande échelle et les loyautés indéfectibles, car ils sont agressifs, prompts à saisir une solution unique et plutôt entêtés.   Eux-mêmes reconnaissent se comporter souvent de   façon  abrupte et sans ambages.
Ils préfèrent habiter sous la terre ou aussi près du sol que possible. Sans être ennemis des voyages ou de la vie en surface, ils développent souvent le "mal du pays" lorsqu'ils renoncent trop longtemps à leur existence souterraine. Mauvais cavaliers, ils préfèrent habituellement se déplacer à pied. Ils répugnent également à naviguer au large, hors de vue de la côte.

OBSIDIENS

Les obsidiens sont grands, avec une taille moyenne de 2,20 mètres. De loin, leur poids moyen de 410 kilos les fait paraître trapus et massifs. Leur peau rocailleuse et leurs tissus organiques incorporent les propriétés de la pierre, et leur coloration la plus courante est le noir ou le gris. Leur sang est gris-bleu. La peau de certains obsidiens, généralement au sein des familles de haut rang, montre parfois des veines de pierres semi-précieuses, comme la tourmaline. Les obsidiens sont totalement glabres et leurs oreilles sont internes, intégralement recouvertes d'une fine pellicule de peau. Ils atteignent la maturité physique à la fin de leur premier siècle d'existence. Leur durée de vie naturelle n'a pas encore été déterminée car, au fur et à mesure qu'ils vieillissent, les obsidiens passent de plus en plus de temps attachés à leur pierre-de-vie, la plus grande source de roches dans un rayon de quatre heures de marche autour de leur lieu de naissance. Ils peuvent y rester attachés pendant plusieurs décennies, sans jamais montrer qu'ils sont conscients de leur environnement, puis émerger à nouveau en période de crise. À titre indicatif, des documents nains ont établis que certains obsidiens ont voyagé et vécu loin de leur pierre-de-vie pendant au moins 500 ans après avoir atteint la maturité.
La loyauté des obsidiens va à leur pierre-de-vie et à tous ceux qui en sont issus. Ce sentiment évoque vaguement celui que les hommes ou les orks peuvent ressentir envers une tribu. Les obsidiens ne construisent pas de villages ou de villes, même s'ils érigent des constructions cérémonielles autour ou à proximité de leur pierre-de-vie. Ils préfèrent vivre en extérieur, à ciel ouvert. Ils peuvent habiter sous terre pendant de courtes périodes, mais ceux qui passent de trop longs mois dans une cité naine sans jamais ressortir à découvert tombent dans un état proche de l'hibernation. Une fois transportés à l'extérieur, ils se réveillent en quelques jours.

ORKS

Les orks sont puissamment charpentés, avec une taille moyenne de 1,90 mètre et un poids de 100 kilos. De grandes canines inférieures passent devant leur lèvre supérieure, et ils ont le poil dru et raide, presque toujours noir ou gris.   Certains   sont  presque totalement  glabres,  et leurs cheveux poussent habituellement de façon clairsemée, mais épais comme des câbles. Leurs couleurs de peau les plus communes comprennent le vert olive, le beige, le blanc rosé, le cuivré et l'ébène. Leurs oreilles sont pointues, et allongées chez près d'un quart de la population. Les orks atteignent la maturité physique avant d'avoir 10 ans, mais leur durée de vie naturelle moyenne ne dépasse pas 40 ans, même si certains ont vécu jusqu'à 60 ans et plus.
Les orks ne reconnaissent de famille qu'au sens le plus large et leur principale loyauté va à leur tribu. Leur organisation sociale varie considérablement d'une tribu à l'autre, dans la mesure où ils adoptent fréquemment les structures sociales des autres races avec lesquelles ils cohabitent. Les tribus isolées, cependant, ne connaissent d'ordinaire que deux figures d'autorité, le chef de guerre et le chaman. La plupart des tribus orks mènent une existence nomade et s'adaptent aisément à n'importe quel type d'habitat. En temps normal, elles vivent habituellement sous la tente.

SYLPHELINS

Les sylphelins sont de petites créatures ailées d'une taille moyenne de 45 centimètres pour un poids de 6 kilos. Ils volent grâce à deux ailes doubles, similaires à celles d'une libellule et faites d'une membrane iridescente très résistante. La couleur de leur peau reproduit la teinte dominante de leur environnement naturel : blanc neigeux sur la banquise, jaune orangé sur une plaine fleurie, bleu glacé des tuiles de céramique au-dessus des toits de Mortevue. Elle ne change qu'après deux ou trois mois passés dans un nouvel endroit ; elle se transforme alors en l'espace de trois nuits pour s'accorder aux couleurs du milieu. Les sylphelins ont une pilosité corporelle très peu développée, quoiqu'ils puissent avoir une abondante chevelure. Leurs oreilles sont encore plus pointues que celles des elfes. Ils atteignent la maturité physique vers l'âge de 30 ans et vivent en moyenne 170 ans. Leur apparence ne vieillit absolument pas pendant toute cette durée.
La société sylpheline apparaît pour le moins anarchique. Les sylphelins prétendent reconnaître une classe de nobles qui les dirige. Mais, s'ils se soumettent aux instructions directes des membres de la noblesse, leur hiérarchie s'arrête là. Un sylphelin en mission pour la reine n'est investi d'aucune autorité particulière sur les autres sylphelins, mais il peut les convaincre d'aller personnellement trouver la reine pour entendre ses instructions de sa propre bouche. Les sylphelins aiment vivre au grand air, prenant pour abri tout ce que la nature leur offre et que leur magie rend confortable. Ils supportent les villes, mais les considèrent comme une colossale perte de temps et d'énergie.

TROLLS

Les trolls ont une taille moyenne de 2,60 mètres pour un poids de 225 kilos ou plus. La couleur de leur peau varie du vert olive au brun acajou. Sa texture est rugueuse, semée de stries, d'arêtes ou de plaques résultant d'une accumulation de trolthelia, une substance similaire à celle qui constitue la corne de rhinocéros. Leur pilosité corporelle se concentre surtout sur la poitrine, mais ils ont une chevelure  et  une  barbe  considérablement  plus épaisses et plus longues que celles des hommes. Chez une légère majorité de trolls, les canines inférieures font saillie hors de la bouche. Leurs cornes irrégulières et souvent asymétriques varient grandement en forme comme en taille, selon les familles et les clans. Les trolls ont le nez plus large que les humains. Ils développent habituellement une personnalité brutale et agressive. Ils atteignent la maturité physique avant d'avoir 10 ans et vivent en moyenne 50 ans, même si certains dépassent parfois les 70 ans.
Les trolls sont farouchement fidèles à leur famille ou à leur clan. Plusieurs clans peuvent se regrouper au cours du rituel de l'assemblée, où les chefs échangent des serments de loyauté au nom de leurs clans, mais ce genre d'action concertée reste rare. Les clans trolls n'hésitent pas à guerroyer entre eux quand ils n'ont pas d'autres adversaires. Les trolls préfèrent vivre dans des  grottes, des cavernes de glace ou autres abris naturels. Ils trouvent les agglomérations naines ou elfiques plus confortables que les communautés humaines ou orks, et ils campent à l'occasion autour d'obsidiens attachés à leur pierre-de-vie. Ils considèrent, en effet, la sérénité des obsidiens comme apaisante et profondément émouvante. Leur estime pour les montagnes des obsidiens les poussent souvent à choisir de tels endroits pour leurs assemblées.

T'SKRANG

Les t'skrang sont des êtres reptiliens dotés d'un penchant prononcé pour la mise en scène. Leur taille moyenne est de 1,75 mètre, auquel il convient d'ajouter la longueur de leur queue. Ils pèsent en moyenne 90 kilos, dont près de 18 rien que pour la queue. La couleur de leur peau varie entre Le vert flamboyant, le vert-jaune ou le bleu-vert, avec des variantes violettes ou même rouge vif. Ils ont de petites oreilles en choux-fleurs. Ils atteignent la maturité physique aux alentours de 10 ans et vivent souvent jusqu'à l'âge de 80 ans ou plus. Leur tendance bien connue à l'exagération peut conduire à douter qu'il ait jamais existé un t'skrang de 181 ans comme ils le prétendent, particulièrement quand on sait que des observations naines méticuleuses n'accordent que 115 ans au plus vieux représentant connu de leur espèce. Les érudits t'skrang rejettent la responsabilité de ce décalage sur une erreur de calcul des nains, ce que ces derniers nient vigoureusement, comme de bien entendu.
La première loyauté des t'skrang va à leur famille, bien que, à l'instar des humains, ils puissent la transférer à une tribu ou une nation. Certains intègrent parfois une communauté d'une autre race, mais les fédérations de pirates sont ce que les t'skrang ont jamais construit de plus proche d'une société organisée. Leur culture, matriarcale dans la plupart de ses aspects, est dirigée par les femmes. Les t'skrang préfèrent vivre sous un toit à proximité d'une rivière ou d'une étendue d'eau, dans laquelle ils immergent une partie de leur habitat.  Ils  adorent nager et se plonger dans l'eau, et ils deviennent moroses et irritables s'ils ne sont pas en mesure de le faire au moins une fois par semaine.
Les t'skrang considèrent les autres de donneurs-de-noms comme plutôt ternes et ennuyeuses. A l'inverse, la plupart des autres races les trouvent démonstratifs à l'excès et passablement frivoles. Toutes les races s'accordent pourtant à reconnaître que chacun a un rôle unique et nécessaire à jouer dans la société de Barsaive, et acceptent donc le statu quo.
Revenir en haut Aller en bas
http://mascarade.niceboard.com
 
Les grandes races de Barsaive
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Qui élèvent quoi sur le forum en poules grandes races
» Les grandes races de l'élevage de poulesdumonde
» Les grandes races de Barsaive
» Les poules de grandes races et leurs variétés en photos
» Chèvres de grandes races

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Hérau(l)ts de Lambert :: L'ANTRE DU NECROMANT :: La crypte :: Mortes parties :: Earthdawn - MesquinMan-
Sauter vers: