Forum des Hérau(l)ts de Lambert

Association lambersartoise de jeux de rôle
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion
Derniers sujets
Décembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
CalendrierCalendrier
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée

Partagez | 
 

 ASGARD : Le Crépuscule des Dieux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MesquinMan
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5014
Age : 38
Jeux de rôle préférés : Cthulhu
Meneur de jeu à : Cthulhu, Warhammer

MessageSujet: ASGARD : Le Crépuscule des Dieux   31.01.16 12:25

Les Neuf Royaumes



L'univers est composé de neuf royaumes distincts, juchés sur un immense frêne qui soutient toute la création : l'Yggdrasil. Ces mondes sont répartis sur trois niveaux distincts.

Les Hauts-Royaumes


Ces trois mondes sont en contact direct. Comme aucun obstacle n'en barre les frontières, les habitants peuvent facilement aller de l'un à l'autre. Ce sont des endroits habituellement paisibles où règne l'abondance.

Godheim est le territoire des Asgardiens de la lignée des Ases, bien que tous les Asgardiens aient tendance à s'y retrouver. Sa capitale est la citadelle d'Asgard. Le pont arc-en-ciel Bifrost relie Godheim au mi-royaume de Midgard.

Vanaheim est le royaume des Asgardiens de la lignée des Vanes.

Alfheim est le monde de la lumière, où vivent les êtres féeriques : les Alfars, des créatures de petite taille aux oreilles pointues, dotés de pouvoirs magiques en rapport avec la nature.

Les Mi-Royaumes


Midgard est le monde des mortels. Il est cerné par une mer, hantée par Jörmungand, surnommé « le serpent de Midgard » car il est tellement grand qu'il entoure complètement cette contrée.

Jötunheim est le territoire des Jötunns du roc, les terribles géants, ennemis traditionnels des Asgardiens. C'est une chaîne de montagnes plantée au centre de Midgard : les Mortels sont incapables de franchir cette barrière naturelle, mais les Jötunns le peuvent : ils font parfois des raids en Midgard. La forteresse d'Utgard est la capitale où siège le tyran des Jötunns du roc. Cachés dans les profondeurs des grottes souterraines, se trouve un accès caché menant au royaume de Niflheim.

Muspellheim est le royaume du feu. Situé quelque part au-delà de la mer de Midgard, il est totalement inaccessible car un rideau pyrétique le cerne. Les seuls à pouvoir le franchir sont les Jötunns du feu qui vivent ici, mais ils ne l'ont fait que très rarement.

Les Bas-Royaumes


Ces trois mondes sont eux aussi en contact direct et on peut aller physiquement de l'un à l'autre. Ce sont des terres stériles et austères.

Niflheim est le royaume du froid, où bien peu de créatures s'aventurent. C'est le domaine des Jötunns du froid.

Helheim est le domaine de la mort, où la déesse Hel règne en maîtresse incontestée. Les trépassés qui y finissent ne sont pas capables de quitter ce royaume sans sa bénédiction.

Svartalfheim est le monde des ténèbres, que se partagent les Dökkalfars - être féeriques sournois et cruels physiquement semblables aux Alfars - et les Dvergars, nains difformes à la peau livide maîtrisant l'art magique de la forge.

L'Yggdrasil



Cet arbre cosmique est à la fois invisible et impalpable pour les habitants des neufs royaumes ; tout au plus peut-on toucher ses racines lorsque celles-ci entrent en contact avec l'un des neuf mondes. Cela se produit en trois endroits :

La première racine se trouve dans Godheim, au puits d'Urd. Y vivent les Nornes, des sorcières qui filent les écheveaux du destin - celui des Asgardiens comme de tout autre peuple.

La deuxième racine est en Jötunheim, à la fontaine de Mimir. S'y trouve une fontaine qui est la source de toute sagesse.

La troisième racine se love au cœur de Niflheim, à la source gelée de Hvergelmir, où se terre le redoutable dragon Nidhögg qui ronge inlassablement l'Yggdrasil.

Voyage entre les Royaumes


Pour tous les peuples précédemment mentionnés, le voyage entre les mondes prend énormément de temps : les distances sont colossales, sans compter les éventuels obstacles à franchir. Aussi la plupart des habitants restent-ils là où ils sont. Les seuls à voyager avec aisance sont les Asgardiens, qui peuvent passer à volonté d'un royaume à l'autre : ils se dématérialisent en un instant et réapparaissent un peu plus tard dans le monde de leur choix. Une complication subsiste cependant : le lieu exact de leur arrivée découle de leur destin et non pas de leur volonté.
Revenir en haut Aller en bas
http://mascarade.niceboard.com
MesquinMan
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5014
Age : 38
Jeux de rôle préférés : Cthulhu
Meneur de jeu à : Cthulhu, Warhammer

MessageSujet: Re: ASGARD : Le Crépuscule des Dieux   31.01.16 16:07

Les Asgardiens


On appelle asgardien le peuple qui vit en Godheim et en Vanaheim. Assez proche des Jötunns, il s'en distingue par le fait qu'Alfars et Mortels lui vouent un culte, en échange de bienfaits ou de services qu'il leur prodigue. Sur cet aspect, les Asgardiens peuvent être considérés comme des dieux.

Des dieux ?


La divinité des Asgardiens connaît cependant des limites : ils ne vieillissent pas, mais uniquement grâce aux pommes de jouvence dont ils disposent. Ils ne sont ni omniscients, ni omnipotents. Même s'ils sont immortels, on peut les tuer : le trépas ne fait que les conduire dans le royaume de Helheim, dont ils peuvent ressortir en négociant avec Hel. Ils disposent de talents surnaturels et d'aptitudes physiques impressionnantes, mais la magie leur est fondamentalement étrangère. Et surtout, comme tous les peuples des neuf royaumes, ils n'ont que très peu d'influence sur le fil de leur destin, qui est entre les mains des mystérieuses Nornes.

Les Asgardiens proviennent de deux lignées distinctes :

Les Ases, qui sont plutôt des personnalités guerrières. Les considérations martiales, comme le combat ou la victoire, sont de leur ressort. Ils inspirent surtout la crainte chez ceux qui les révèrent car ils décident du devenir des âmes des Mortels après leur mort.

Les Vanes, qui sont davantage des figures d'abondance et de fertilité. Ils sont perçus par leurs adorateurs comme des figures bienveillantes et protectrices.

La fondation de la citadelle d'Asgard par Odin a réuni les deux lignées et a peu à peu atténué ces différences.

Asgardiens et Jötunns


Les Jötunns sont à la fois les égaux et les ennemis des Asgardiens. Les liens de parenté entre ces deux peuples sont d'ailleurs très nombreux, la plupart des Ases étant nés jötunns ou étant enfants de Jötunns. Mais là où les Asgardiens régulent le monde et sont vénérés par Mortels et Alfars, les Jötunns y représentent essentiellement le chaos et la destruction. C'est pour cela que, jusqu'à maintenant, ils n'ont jamais été capables de s'organiser comme les Asgardiens l'ont fait. Sans compter qu'ils ne bénéficient ni des pommes de jouvence, ni de la possibilité de revenir du royaume des morts.
Asgardiens et Jötunns ont forme humaine, mais mesurent entre 3 et 4 mètres de haut. Leur aspect physique est assez proche de celui des Mortels ; les Asgardiens ont une musculature plus développée et ils sont physiquement plus beaux ; les Jötunns, quant à eux, sont carrés et massifs mais présentent des traits irréguliers.
Les uns comme les autres voient parfaitement dans le noir. Même s'ils ont besoin de manger, de boire et de respirer, ils peuvent s'en passer pendant des jours entiers. Enfin, ils parlent sans difficulté la langue des peuples inférieurs.

Les Jötunns du froid sont révérés par les Dökkalfars et se terrent habituellement en Niflheim.

Les Jötunns du feu n'ont pour le moment jamais quitté Muspellheim.

Les Jötunns du roc vivent en tribus disparates en Jötunheim et s'aventurent parfois en Midgard pour piller les Mortels. Ils sont dirigés par Skrymir, roi de la citadelle d'Utgard.

Peuples inférieurs


Les membres des peuples dits inférieurs sont plus petits et plus fragiles.

Alfars et Mortels sont des peuples soumis aux Asgardiens : ils leur vouent un culte respectueux, révèrent leurs largesses et craignent leur courroux. Un Mortel mesure environ 1m70, un Alfar entre 20 cm et 1m20. L'aspect des Alfars est très diversifié, tous comme les noms que leur donnent les mortels : korrigans, lutins, elfes, farfadets, fées... lis possèdent toutefois des traits communs : les oreilles pointues, leur espièglerie et leur silhouette svelte.

Les Dökkalfars sont des membres du peuple alfar qui révèrent les Jötunns plutôt que les Asgardiens, choisissant de vivre dans le royaume de Svartalfheim, loin des Asgardiens qu'ils détestent et qu' ils craignent. Ils sont physiquement semblables aux Alfars et tout aussi diversifiés dans leur aspect : seule leur expression aigrie et leur air sournois les en différencient.

Maîtrisant la magie des runes, les Dvergars sont les seuls capables de forger des armes enchantées. Ils conservent une position neutre entre Asgardiens et Jötunns, envers lesquels ils n'éprouvent aucune sympathie. Un Dvergar moyen mesure 1m50 : il est trapu et musculeux, le plus souvent hirsute, aux traits disgracieux. Sa peau est toujours très pâle car il ne s'expose jamais au soleil : la lumière du jour tue les Dvergars, les changeant en statue de pierre.

Les magies


La magie runique est le secret du peuple dvergar : l'apposition de runes sur des objets leur confère des pouvoirs extraordinaires.
La magie Sejdr est la magie féerique des Alfars et des Dökkalfars. Elle repose sur la manipulation de l'essence même de l'Yggdrasil.
La magie Galdr est la magie des Mortels, elle altère la réalité par le pouvoir du chant. Elle est pratiquée par les skalds, des bardes itinérants très respectés par leurs congénères.
Ces magies sont très peu pratiquées par les Jötunns, qui se reposent plutôt sur leur puissance physique. Les Asgardiens ont peu à peu appris à domestiquer les rudiments de ces arts, la magie Galdr étant plutôt masculine et la magie Sejdr féminine. Seul Odin a réussi à percer le secret des runes.
Revenir en haut Aller en bas
http://mascarade.niceboard.com
MesquinMan
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5014
Age : 38
Jeux de rôle préférés : Cthulhu
Meneur de jeu à : Cthulhu, Warhammer

MessageSujet: Re: ASGARD : Le Crépuscule des Dieux   31.01.16 16:11

La vie, la mort…


Les différents peuples des neuf royaumes ne sont pas égaux devant la mort. Les lois qui régissent leur devenir après la vie sont diverses.

Le cycle des âmes des peuples inférieurs


Les âmes des Mortels sont celles qui connaissent le cycle le plus complexe. Au moment du trépas, le corps d'un Mortel reste sur Midgard, où il dépérit peu à peu. Le devenir de son âme dépend des conditions de sa mort :

S'il a connu une mort valeureuse au combat, des Asgardiennes appelées Valkyries en font un de leurs élus. L'âme du Mortel se rend alors en Godheim, où elle s'incarne dans un nouveau corps, qui ne vieillit plus. Elle devient alors un Einherjar : un soldat du Valhalla, sous le commandement conjoint d'Odin et de Freya. Ses occupations sont désormais de festoyer et de s'entraîner, afin d'être prête pour le Ragnarôk.

Dans tous les autres cas, l'âme de ce mortel est jugée indigne du Valhalla : elle rejoint les terres désertiques de Helheim, où elle deviendra une mane, éternel sujet de la déesse Hel.

Alfars et Dökkalfars ne vieillissent pas : s'ils meurent, leur âme se dissipe dans les airs et devient énergie féerique, celle-là même qui est manipulée ensuite par la magie Sejdr.

Les Dvergars vivent jusqu'à des âges très avancés. Leur âme se réincarne immédiatement : un nouveau Dvergar émerge du corps de l'ancien, mais il n'a aucun souvenir de sa vie passée. Si un Dvergar est tué, le processus de réincarnation est interrompu et l'âme est perdue.

Mort des Asgardiens et des Jötunns


Lorsqu'un Asgardien ou un Jötunn meurt, le corps dépérit très vite, ne laissant qu'une poignée de cendres au bout de quelques minutes à peine. L'âme du défunt est immédiatement envoyée en Helheim, où elle se crée un nouveau corps. Pour l'immense majorité des Jötunns, c'est un voyage sans retour. Les Asgardiens - ainsi que les Jötunns les plus malins et les plus sages - sont plus organisés et négocient très souvent avec Hel le retour de leurs morts : lorsqu'elle accepte de les libérer, ils peuvent alors quitter Helheim et reprendre le cours de leur vie là où ils l'avaient laissé.
Revenir en haut Aller en bas
http://mascarade.niceboard.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ASGARD : Le Crépuscule des Dieux   

Revenir en haut Aller en bas
 
ASGARD : Le Crépuscule des Dieux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ASGARD : Le Crépuscule des Dieux - samedi 27 février après-midi
» Avant les Dieux, la Mère Universelle
» CHAZE Husky (M) je suis beau comme un dieux REF (77) ADOPTE
» Crépuscule sur la Brêche
» L'histoire de flomi chez les Dragons d'Asgard

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Hérau(l)ts de Lambert :: LES PARTIES DE JDR :: Clé en main - MesquinMan :: Asgard : Le Crépuscule des Dieux-
Sauter vers: