Forum des Hérau(l)ts de Lambert

Association lambersartoise de jeux de rôle
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion
Derniers sujets
Décembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
CalendrierCalendrier
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée

Partagez | 
 

 Enquête sur les Faiseurs d'or

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Acksar
Niveau 7
Niveau 7


Nombre de messages : 321
Age : 34
Jeux de rôle préférés : Warhammer, AMI, B5R, 7ème Mer, Les ombres d'Esteren, Humanydyne etc ...
Meneur de jeu à : Vampire, AMI

MessageSujet: Enquête sur les Faiseurs d'or   16.04.16 14:54

Bartholomew Pitcairn à Monseigneur le Duc T. E. de V.

Monseigneur,

Bien que mes compagnons aient probablement déjà du vous avertir de la réussite de notre mission d'escorte de votre invitée ainsi que des péripéties que nous avons rencontrés à Carleon, je vous adresse aujourd'hui ce mémoire pour vous relater l'histoire que nous a retenu ici et qui, je le pense, saura vous intéresser ainsi que nos autres compagnons, notamment dans leur quête de justice et de vérité.
Je prie humblement votre seigneurie de pardonner les faiblesses de mon écriture comme les détails qui pourraient manquer à mon récit mais je ne suis qu'un marin et l'empressement de servir la justice à travers vous ainsi que l'importance du récit qui suivra motivent ma prise de plume. Sir Andrew Beacon de Lovain devait initialement vous faire ce rapport mais un léger problème de santé le cloue dans ses appartements et il m'a demandé de le suppléer dans cette tâche, ce que je considère comme un honneur.

Nous avions donc, Sir Andrew Beacon de Lovain, mon ami Angello Del'Anna, le lieutenant de Chaubourg, M. Allegro et moi-même, conduit saine et sauve Mme A.M de G. à Carleon et pensions assister à l'anniversaire de sa très gracieuse majesté quand nous rencontrâmes mon oncle, Lord Pitcairn. Ce dernier nous invita chez lui et, sans le savoir, nous fit entrer dans l'intrigue que je vais vous dévoiler. En effet, très rapidement, plusieurs amis de mon oncle furent assassinés et ce dernier tomba dans un profond délire, évoquant la vengeance d'un dénommé "Perkins". Etonnés et d'abord inquiets à l'idée que quelqu'un cherche à l'assassiner, je demandais à mes compagnons de m'aider à sauver mon oncle et élucider ces meurtres.
Ensemble, nous venions de faire un premier pas sur les marches des Faiseurs d'Or, un sombre cartel de criminels sans foi ni loi. Car nos premières recherches dans les effets de mon oncle nous permirent de trouver des correspondances relatant un groupe appelé les Faiseurs d'Or et dont les activités semblaient être la recherche, le pillage et le commerce d'objets d'arts mais aussi d'objets Syrneths et d'autres trafics illégaux et immoraux. Nous découvrîmes ainsi que ces faiseurs d'or avaient pillé un lieu sacré pour le Peuple Merveilleux et avaient froidement assassiné son gardien, le fameux Perkins.
Quand bien même nous n'avions ni l'intention ni les moyens de nous opposer à ce qui semblait une juste vengeance, mon honneur ne fit qu'un tour ainsi que notre sens de la justice à tous. Non seulement nous devions élucider cette affaire pour démanteler le club des faiseurs d'or mais en plus, nous devions empêcher que de tels trafics surgissent. Facteur aggravant, ces faiseurs d'or étaient membres de l'Opus Théus et avaient des ramifications dans d'autres grands pays.
C'est avec horreur que nous trouvâmes une bible et une croix chez chacun d'eux mais aussi l'appartenance de mon propre oncle au cercle restreint des cardinaux et des dagues en fer froid, déjà souillé de sang ...

Votre seigneurie comprendra aisément que nous ne pouvions pas rester là sans rien faire. Ainsi, nous demandâmes aux plus hautes autorités du pays l'autorisation de poursuivre l'enquête et c'est Sa Très Gracieuse Majesté elle-même, la Reine Elaine, qui nous écouta et nous donna cette autorisation.
Nous remontâmes le fil des Faiseurs d'Or et ne tardâmes pas à découvrir leur indicible ignominie. Ces gens, que je vous détaillerai ensuite, visaient rien moins que l'attaque du royaume de Bryn Bresail !
Ces misérables avaient découverts rien moins qu'un passage permettant d'accéder au royaume magnifique et ils entendaient fortifier la position puis y entraîner une troupe armée afin de porter un rude coup aux Fées. Ainsi, l'écheveau était proche de son dénouement mais l'intervention de vos serviteurs et la juste vengeance des Sidhes fit avorter le complot.

Je passe nombre de détails, ce dont je vous prie de me pardonner mais mes compagnons sauront répondre à vos questions et je choisis pour ma part d'aller droit au but.
Les Faiseurs d'Or sont liés à l'Opus Théus et ont des possessions dans plusieurs pays ce qui me fait dire que la mort de leurs membres n'est pas suffisante pour en écarter le danger. Nous devons donc poursuivre l'enquête et remonter le fil de leurs intrigues pour extirper le mal à la racine. Feu mon oncle était un cardinal lié à l'Opus Théus, il avait des liens avec le Notaire Dupont, à Roma ... Ses possessions étaient essentiellement en Avalon et reposaient beaucoup sur l'entrée vers Bryn Bresail. Les autres assuraient le lien avec différents pays et nous n'avons pas pu en explorer les possessions. Je suggère très humblement à votre seigneurie d'envisager la poursuite de notre enquête dans ces pays. Je ne doute pas un seul instant que mon récit et l'immense infamie dont les Faiseurs d'Or allaient se rendre coupable pourra convaincre votre Seigneurie et toute personne éprise de justice de la nécessité d'anéantir le mal partout où il se trouve.

Ainsi, j'en viens aux membres des Faiseurs d'Or.

Lord Pitcairn, Feu mon oncle. Il était un influent notable d'Avalon et le propriétaire des terres sous lesquelles se trouvaient l'entrée vers Bryn Bresail. C'était un cardinal de l'Opus Théus et un criminel qui porterait le déshonneur sur le nom de ma famille si je n'avais contrecarré ses intentions avec l'aide de mes compagnons. Lord Pitcairn à nommé une héritière étrangère à notre famille. Il s'agit de Lady Jane Killmarvon. Nous l'avons rencontré, il s'agit d'un membre du Parlement de Luthéon dont le passé est encore flou mais dont l'influence est grandissante. Lady Killmarvon connaissait un peu mon oncle mais très peu, ce qui rend cet héritage encore plus suspect. Sans accuser Lady Killmarvon, on peut se demander si elle n'avait pas des accointances avec les faiseurs d'or. Quand bien même elle serait innocente, on peut se demander si les commanditaires et alliés des faiseurs d'or laisseraient longtemps l'accès vers le royaume magnifique hors de leur portée ...
Rappelons le statut de cardinal de feu mon oncle. Il faisait partie des importants de l'Opus Théus et tout porte à croire que les faiseurs d'or étaient apparenté à cet ordre. Chacun en était membre et une chapelle cachée jouxtait le passage vers Bryn Bresail ...
Nous avons trouvé des clés étrangement ouvragés chez mon oncle et l'une au moins a ouvert une porte recelant de l'équipement de minage ainsi que de nombreux explosifs ... Nous ne connaissons pas encore les serrures qu'ouvrent les autres clés mais nous pensons que vous en trouverez dans les propriétés des autres membres du club ...

Kurt Yurgen, un maître d'arme de la guilde des spadassins, eisenor. Il cherchait à recruter des mercenaires expérimentés contre bonne rémunération. On suppose qu'il rassemblait ainsi une force de frappe discrète mais efficace. Sa chambre était vide de tout intérêt mais il possède certainement un domaine ou une maison dans laquelle il devait tenir ses affaires cachées ...

Bryan Winslow, un riche armateur de Carleon. Il a fait venir les membres du Club des différents pays dont ils étaient originaires. Nous n'avons rien trouvé de très intéressant dans sa demeure en dehors du fait qu'il a fait d'un ordre monastique son héritier ... Nous pensons que d'autres indices pourraient bien se trouver dans ce monastère perdu dans les hautes terres ...

Pierre Henri de Nobleval, il était sorcier porté et notable de Montaigne. Un homme très indigne d'être montaginois, si vous me permettez ce jugement, très noble seigneur. En effet, ce sorcier porté issu de Richet de Pourcet, aimait à torturer d'innocentes personnes. Nous avons retrouvé une salle de torture dans sa cave et d'innombrables et sanglantes souillures jusqu'à dans sa chambre. Il semblait faire un usage très excessif de sa magie ... Nous avons profité de notre "pouvoir" pour envoyer son majordome et pourvoyeur de victime sur l'échafaud.

Edwin Mac Allen, un propriétaire terrien inish. Ses possessions étant lointaines, nous n'avons pu rassembler aucune information sur lui mais j'espère que ses terres ne recèlent pas un passage similaire à celui trouvé chez feu mon oncle...

Armando Perez, c'était un marchand castillan. Son statut d'étranger fait qu'il ne possédait presque rien en Avalon mais nous supposons qu'il agissait comme relais commercial pour différents trafics légaux ou non. Là aussi, des enquêteurs devraient trouver des informations utiles sur ses terres castillanes ...

Padre Eduardo, un évêque de l'église vaticine. Rien à dire sur lui également hormis le soupçon renforcé des liens entre l'église, donc l'Opus Théus, et ces criminels ... Il faudrait découvrir de quel évêché il provenait puis farfouiller mais pour lui comme pour les autres, on devrait trouver des informations utiles.

Allessandro Villanova, ce notable voddacce avait pris soin de faire rapatrier la totalité de sa Maison avant notre survenue. Prévoyait-il son décès prochain ? C'est probable. En tous les cas, il est venu en Avalon avec une sorcière sorthe (pardonnez l'orthographe si elle est défaillante, monseigneur) et nous n'avons trouvé qu'une maison vide et sujette à la magie (usage passé de magie en tout cas). Il est le seul, à notre connaissance, à avoir organisé l'évasion des documents et objets que nous aurions pu trouver chez lui. Fait notable, les faiseurs d'or encore en vie s'étaient réunis la veille de leur exécution; avaient-ils transmis leurs propres secrets à ce M. Villanova ? ... Il constitue une cible prioritaire de par la possibilité qu'il ait fait transiter tant de secrets à découvrir.

La fin de mon résumé approche et je prie votre seigneurie ainsi que toute personne lisant mon récit d'en excuser encore les imperfections. Je tiens pour un honneur d'avoir pu participer, avec mes compagnons, au démantèlement des Faiseur d'Or et d'en rapporter les faits ici. Je dispose toujours des clés spéciales ainsi que de la bague de cardinal de feu mon oncle. J'ai des raisons de penser que les premières seront prochainement utilisables et que la seconde pourrait nous aider à approcher l'O. T. ... Je suis également disposé à suivre la piste que votre seigneurie jugera la plus pertinente avec mes compagnons ou toute autre personne souhaitant nous aider à rétablir l'ordre et la justice dans ce monde.

Fait à Carleon, ce jour, par votre dévoué serviteur,

Sir Bartholomew Pitcairn, Seigneur de Medway
Revenir en haut Aller en bas
 
Enquête sur les Faiseurs d'or
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» enquête extraordinaire: le 6ème sens des animaux
» Enquête et pétition One Voice / Commerce des chevaux
» Polar ! du "rififi "chez les enquêteurs herboriste
» Enquêtes TCL
» Enquête sur le design et les émotions

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Hérau(l)ts de Lambert :: LES PARTIES DE JDR :: Septième Mer - Jack Griffin :: La Fontaine de Jouvence-
Sauter vers: