Forum des Hérau(l)ts de Lambert

Association lambersartoise de jeux de rôle
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion
Derniers sujets
Novembre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
CalendrierCalendrier
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée

Partagez | 
 

 Date Stellaire 8650.3 : Bien fol qui s'y fie...

Aller en bas 
AuteurMessage
Pr Mordrid
Niveau 5
Niveau 5
avatar

Nombre de messages : 158
Age : 51
Jeux de rôle préférés : Conspirations (Over the Edge)
Meneur de jeu à : Star Trek

MessageSujet: Date Stellaire 8650.3 : Bien fol qui s'y fie...   22.10.18 9:33

(Rédigé par Tanith, copié-collé par Mordrid)
Journal personnel du Capitaine Shirn Schrechen, Date stellaire 8650.3

Cette date risque de rester dans mes annales comme une de mes plus mauvaises.
La Fédération a perdu aujourd’hui le système Llewer qui vient d’être revendiqué comme territoire Vegan. Nous n’avons pu nous y opposer. Nous étions pourtant en mission diplomatique sur la planète principale, escorte de son excellence Andréa Papandréou, diplomate d’origine centaurienne.

La mission, aider les cinq principales nations à s’entendre et à enfin créer un semblant de gouvernement commun apte à mieux s’intégrer dans la Fédération.
La politique Llewerans est un panier de crabe, c’est peu de le dire. 3  voïvodes incapables de s’entendre sauf pour dire que les rebelles sont des monstres et que nous servons à rien, face à deux nations rebelles dont l’accès au pouvoir est, comment dire, peu compréhensible et probablement dû à des aides extérieures, et eux non plus ne nous aiment pas car ce n’est pas grâce à nous qu’ils ont le pouvoir. Ajoutons à ça des discutions très agressives, aussi bien au niveau sonore qu’au nombre d’armes portées par les nombreux gardes du corps. Bref ! J’ai admiré le stoïcisme de l’ambassadeur et du correspondant local Sotofiev qui supporte ça depuis son arrivée.

Néanmoins, la situation des rebelles nous posait questions à moi et à Dolorès, car oui nous sommes descendues à terre toutes les deux, ce devait être une mission sans danger. Les armes portées par les rebelles, bien que d’aspect Lleweran, ne le sont pas. Notre première idée était la piste des Orions, nombreux en orbite, et même quelques Andoriens hélas.

Nous comptions sur le docteur pour nous aider. Après tout, elle est native de la planète et a dû partir car trop proche des rebelles, avant que ceux-ci ne renversent deux voïvodes. Nous l’avons laissée enquêter incognito…  Et ce fut une grave erreur !
Elle est docteur, pas agent secret. Et elle nous a appelés paniquée moins de deux heures plus tard car elle avait été arrêtée pour « défaut de papiers d’identité ».  Grâce à Sotofiev, nous avons engagé un des meilleurs avocats pour la tirer de là, sans grand mal. Et peu après l’avoir récupérée, le docteur nous a éclaté à la figure. Au sens figuré…

Le docteur ne s’appelle pas Lle Var Suilnie, mais d’après l’identification ADN, Ulla Miouan, et était recherchée pour terrorisme. Un membre de Star Fleet terroriste, voilà qui la fout mal, comme dirait Erika, et risquait de réduire à néant tous les efforts diplomatiques de la Fédération. L’urgence fut de trouver le moyen de sauver la face et de rassurer l’ambassadrice décomposée face à la catastrophe politique à venir. Une chance, les serveurs de la police Llewerane ne sont pas de taille. Je sacrifiais donc mes heures de sommeil pour remplacer le fichier ADN de notre médecin/terroriste par un autre, non recherché celui-là, et lorsque le scandale éclata, nous demandèrent une contre-expertise…

Ceci fait, le scandale éclaboussant, non nous, mais le voïvode local, nous avons interrogé le docteur. Le peu que nous avons réussi à en tirer n’a fait que m’effrayer. Mais l’urgence était les négociations. Nous sommes sortis essayer d’identifier le groupe de contrebandiers qui fournissait les rebelles. Un marchand andorien me mit au parfum : personne à sa connaissance ne vendait d’armes. Le marché était verrouillé par un seul fournisseur non-identifiable. En sortant du bar, nous nous rendîmes compte que quelque chose avait changé. Plus d’enfant dans les rues, plus de couples, uniquement des petits groupes étrangement calmes. Une atmosphère pré-insurrectionnelle qui m’agaçait les antennes. De retour à la mission culturelle, peu avant la reprise des pourparlers, je fis analyser la ville depuis le Hawking. Nos mauvais pressentiments furent rapidement confirmés. Des groupes tenaient les alentours et convergés vers notre bâtiment. Nous en informâmes l’ambassadeur et Solofiev et les préparâmes à une évacuation.

Mue d’une terrible intuition, alertée par l’attitude trop dégagée des deux potentats rebelles, je me fis descendre un tricordeur. Et là, la pire de mes craintes fut confirmée : l’un des rebelles portait un objet émettant des chronotrons… Ainsi les mystérieux amis des rebelles étaient les Végans. Le pire était à craindre.
En accord avec l’ambassadrice, nous stoppâmes la conférence pour alerter les voïvodes et mettre les rebelles face à leurs responsabilités. Ceux-ci confirmèrent avoir passé un accord avec les Végans et, l’insurrection éclatant à l’extérieur, j’ai immédiatement fait évacuer l’ambassadrice, Solofiev et ses aides llewerans… pour retrouver le Hawking seul face à 20 vaisseaux Végans. Ceux-ci nous annoncèrent que Llewer était désormais sous leur protection, le secteur devenant leur territoire. Face à l’absence d’accord diplomatique, nous avons dû quitter les lieux, négociant un couloir humanitaire pour les quatre personnels locaux de Solofiev ayant demandé l’asile politique.

Bref, nous nous sommes pris une bonne claque ! Et ce n’est pas le pire…

J’ai maintenant à régler le cas du docteur.
Ancienne terroriste, membre d’un groupe utilisant des enfants pour commettre leurs exactions, s’étant enfuie, ayant changé de nom et d’apparence pour échapper à la justice. Elle a menti sur son passé et, à ce jour, refuse de nous dire à quel point elle était impliquée… L’utilisation d’enfants soldats est l’une des pires manières de combattre ! Dire que je suis dégoutée, que je me sens trahie est en dessous de la vérité. Des erreurs de jeunesse, je peux comprendre et excuser, mais là, nous sommes au-delà.

Malgré ses excellents états de service à mon bord, je ne peux pas passer au-dessus. Le médecin de bord doit être un officier de confiance… C’est pourquoi j’ai demandé une enquête. Et en attendant, je l’ai relevé de ses fonctions et mise aux arrêts dans sa cabine. Je peux accepter beaucoup de choses de mes officiers les plus talentueux, mais utiliser des enfants comme chair à canon… ça non.


_________________
C'est un bon jour pour vivre.
                            -Syndrome dépressif Klingon

Le monde se divise en deux catégories : ceux qui savent extrapoler à partir d'informations partielles

Je ne remets jamais à demain ce que je peux faire le surlendemain.
                           -attribué (peut-être abusivement) à Oscar Wilde


Dernière édition par Pr Mordrid le 22.10.18 10:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Carbonade
Niveau 3
Niveau 3
avatar

Nombre de messages : 65
Age : 38
Jeux de rôle préférés : Cthulhu, Shadowrun, Anneau Unique, COPS.
Meneur de jeu à : Cthulhu, COPS, Eclipse Phase.

MessageSujet: Re: Date Stellaire 8650.3 : Bien fol qui s'y fie...   22.10.18 9:52

Nous avons donc vécu l'invasion des Sudètes, l'Intifada et les différentes branches de l'IRA.

Star Trek, c'est le futur antérieur !
Revenir en haut Aller en bas
 
Date Stellaire 8650.3 : Bien fol qui s'y fie...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Salon du bien-être - La Teste - Gironde 33
» rolex date juste 2 41 mm ou omega semaster aquaterra
» Pardon, vous avez bien dit Tillandsia ????
» j'ai bien fait d'attendre...
» Les revenus dans l'élevage.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Hérau(l)ts de Lambert :: LES PARTIES DE JDR :: Star Trek : USS Hawking - Pr Mordrid :: Journal de bord-
Sauter vers: