Forum des Hérau(l)ts de Lambert

Association lambersartoise de jeux de rôle
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
Décembre 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     
CalendrierCalendrier
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée

Partagez
 

 Date Stellaire 8719.5 : Alea jacta est - I

Aller en bas 
AuteurMessage
Pr Mordrid
Niveau 6
Niveau 6
Pr Mordrid

Nombre de messages : 248
Age : 52
Jeux de rôle préférés : Conspirations (Over the Edge)
Meneur de jeu à : Star Trek, Apocalypse World (Grand Débutant)

Date Stellaire 8719.5 : Alea jacta est - I Empty
MessageSujet: Date Stellaire 8719.5 : Alea jacta est - I   Date Stellaire 8719.5 : Alea jacta est - I Icon_minitime23.09.19 13:24

(Rédigé par Tanith, copié-collé par Mordrid)

Journal de bord du Capitaine Schrechen

Date stellaire 8719.5

Nous sommes de nouveau convoqués à la Star Base 15 par l’amiral Strocker. Dylan Sorbo et Legendre sont aussi là. Ça va parler Végans.

La mission est intéressante. Elle consiste à envoyer un vaisseau  derrière les lignes végans. Pour ne pas se faire repérer, la ruse consiste à poser un occulteur sur le Hawking. Bien sûr, cela étant interdit par les conventions, il faudra garder le plus strict secret là-dessus.  Par contre, le système est très gourmand en énergie, quand il fonctionne on se lambine et pas question d’avoir des écrans.  C’est le défaut.
Et bien sûr Dylan et Legendre sont de la partie.

Passé la frontière on met le cap sur Harmodia, un petit système très attaché à son indépendance. On s’occulte et on envoie une navette avec Takei observer les lieux. Celle-ci est arraisonnée par les douaniers locaux qui observent la navette avec un tricordeur plus proche de celui de Dylan que du nôtre. Harmodia s’est mit à la mode végane, comme quoi l’indépendance est une notion relative…  La liaison vidéo est découverte par le tricodeur végan, lesquels arrivent aussitôt (pouf !). En effet Harmodia sert de « hangar » pour les végans.
Takei monte un bobard sur une course transmise en direct. Le commandant Telek de Véga pense avoir affaire à un relais par singularité quantique vu qu’il n’y a « rien » là où le signal abouti. Il est surpris, il ne pensait pas que la Fédération avait cette technologie (mais du coup, je sens que les recherches vont vite débutées…).

On se dirige ensuite vers Alpha Operatur. Autour d’une planète il y a une starbase. Les habitants, des êtres aviaires ne sont pas très accueillants. Nous n’insistons pas.

Pour aller plus vite, nous décidons de faire des sauts occulté/désocculté. Mais un groupe de trois vaisseaux végans nous repèrent. Pour nous perdre aussitôt. Notre occultation les a laissé visiblement perplexes. Ils se mettent alors à nous chasser à tâtons. Nous ne pouvons hélas pas filer rapidement lorsqu’ils commencent à passer le secteur au senseur gravimétrique.
Pour nous sortir de ce mauvais pas. Je fais tirer à la torpille dans les senseurs du vaisseau le plus proche avant de profiter de leurs ennuis pour mettre la gomme vers le système le plus proche, Zeta Tau Bootis.

Hélas, ce système est truffés de Starbases civiles, de défenses orbitales militaires et ça parle tellement végan que nos radios sont saturées ! Et le taux de chronitons est très bas, ce qui indique que tout a été construit sur place, vaisseaux, starbases et autres équipements, suivant une seule ligne temporelle.
Nous repérons un flux important d’information focalisé vers un point éloigné et nous décidons de le remonter.

Le scan gravimétrique et thermique vient facilement à bout de notre occultation et nous sommes vite repérés. Je lâche l’occultation pour la vitesse et nous filons les moteurs  plus qu’au maximum, à warp 7,4  puis 8 (record du vaisseau battu !). Hélas ça risque de ne pas suffire.

Nous détectons alors quelque chose dans le sub-espace. Je décide de foncer dessus avant de virer in extremis en identifiant une anomalie aussi appelé arachnéenne (la première que je vois ! cette chance !). Le souci c’est que ceux qui se font prendre dans sa toile sont condamnés à errer à l’infini dans un labyrinthe sans fin.
Pour lui échapper à cette horrible fin, nous sortons en catastrophe du subespace, tout en lâchant trois torpilles pour nous débarrasser des trois Végans qui nous ont pris en chasse.

Est-ce qu’ils n’ont pas repéré l’arachnéenne, focalisés sur nous, nos torpilles ont-elles fait mouche ? Toujours est-il que leurs signaux disparaissent brutalement. Nous nous éloignons le plus possible de la zone. L’équipe estime que la chance est avec nous et qu’il faut la pousser au bout. Nous reprenons la route vers le signal.

-TO BE CONTINUED-

_________________
C'est un bon jour pour vivre.
                            -Syndrome dépressif Klingon

Dieu aima les oiseaux et inventa les arbres.
L'homme aima les oiseaux et inventa les cages.
                           -Jacques Deval

Ce qui ne nous tue pas nous rend plus forts.
Or, le ridicule ne tue pas.
Donc, le ridicule rend plus fort.
Revenir en haut Aller en bas
Tanith
Niveau 2
Niveau 2
Tanith

Nombre de messages : 38
Jeux de rôle préférés : ça dépends de l'alignement des planêtes
Meneur de jeu à : Liste sur demande

Date Stellaire 8719.5 : Alea jacta est - I Empty
MessageSujet: Re: Date Stellaire 8719.5 : Alea jacta est - I   Date Stellaire 8719.5 : Alea jacta est - I Icon_minitime31.10.19 14:21

Et voila la suite !

Nous percevons une onde retour sur le signal, nous sommes donc proche du point de chute de ce flux d’information.
Un scan attentif nous apprend qu’un comité d’accueil nous attends : 50 vaisseaux en formation de combat. Derrière un système solaire densément peuplé : starbase, défense planétaire, astroport…
Il est trop tard pour reculer. Nous calculons notre sortie du sub-espace pour nous retrouvons au beau milieu de la mêlée. Les Végans nous demandent de nous rendre. Nous acceptons afin de pouvoir entamer les pourparlers de paix.

Nous sommes téléportés hors du Hawking et mis en cellule individuelle. Les Végans refusent les négociations, ils préparent un procès pour espionnage.

Je dois reconnaître qu’ils se comportent de façon équitable, nous attribuant un avocat tout à fait disposé à faire son travail correctement, même si le fait que nous plaidons non coupable pour l’espionnage le surprend mais nous réaffirmons avec force être là pour faire la paix dans cette guerre unilatérale dont nous ne comprenons pas les motifs.

Le procès a lieu le lendemain. Il est présidé par trois juges et un général, Daxon, dont la mission, puisque nous ne sommes pas sur le même plan temporel, est de s’assurer qu’aucune information sur le futur ne transpire.

Comme prévu, notre avocat plaide la mission diplomatique à la grande surprise de l’assistance. Nous nous rendons vite compte que la présence de Sorbo cristallise l’agressivité et met en colère le général Daxon. Les Végans sont tout à fait ouvert, mais ils connaissent Sorbo et savent qu’il vient du futur. Nous nous rendons compte que lui-même ne semble pas très à l’aise vis-à-vis des Végans. Nous commençons à soupçonner que la situation est loin d’être aussi clair que ce qu’il nous a raconté. Les Végans nous sidèrent à leur tour lorsqu'ils accusent Sorbo d’avoir « invoqué » l’arachnéenne. Ce dont nous nous défendons. Comment Sorbo aurait pu faire ça à notre insu déjà, et le faire tout court d’ailleurs…
Les Végans rappellent aussi leur nécessité de récupérer leurs colonies et semblent nous considérer comme agresseurs, la présence de Sorbo accréditant cette thèse. Nous arrivons quelque peu à leur faire douter de leurs intentions.

Le jury délibère. Au final, il reconnait l’intérêt de nos propositions mais le futur empêche toute paix. Nous resterons donc prisonniers de la Tyrannie Végane jusqu'à résolution de la guerre.

Nous sommes alors séparés en 3 groupes et mit dans trois vaisseaux de détention. Je me retrouve avec la plupart de mes officiers, mais l’amiral Legendre et Dylan Sorbo sont sur un autre vaisseau.
Les vaisseaux de détention sont en deux parties distinctes. La partie « détention » est une sorte de vaste nacelle contenant cellules et salles communes où nous sommes regroupés avec le minimum de contacts avec le vaisseau proprement dit. Les points de contact sont le système de surveillance végan et le téléporteur qui nous apporte la nourriture végane (qui, au passage, est particulièrement fade et monotone).

Nous nous mettons très vite au travail : on démonte le matériel, bidouille, remonte, hack, … on se fait prendre une fois, on recommence et, petit à petit, on prend le contrôle de notre nacelle à l’insu de nos geôliers. De là nous créons un petit drone-araignée affectueusement appelé Nata qui repart dans le dos d’un des Végans étant venu régler un problème de discipline.

Une fois sur la partie « mère » notre araignée Nata nous permet de visiter les lieux. Nous accédons alors à l’ordinateur de bord. De là, Nata, profitant d’un moment où il n’y a personne, se branche, hacke les synthétiseurs pour rajouter un ingrédient élaboré par notre médecin-chef. Une fois tous les Végans endormis, Nata reprend la route du téléporteur et viens nous chercher. Nous inversons ainsi les rôles, descendant les Végans endormis dans la nacelle et prenant possession du vaisseau.

Le vaisseau est très supérieur au nôtre. C’est un magnifique joujou dont nous usons pour aller chercher le reste de l’équipage du Hawking. Ils sont dans deux vaisseaux qui, comme le nôtre, tournent sur une même trajectoire elliptique.

Pour le premier, surprise, Legendre et Sorbo ont aussi réussi à s’en rendre maîtres. Pour le deuxième, les choses n’avaient pas abouti mais étaient en cours. Mon équipage est vraiment impeccable !
Après une petite consultation de mes officiers et de Legendre, nous décidons de nous rendre directement à la star Base 13 avec nos prises de guerre. Les vaisseaux étant bien plus puissants que le Hawking resté à Néo-Véga, nous y parvenons de façon beaucoup beaucoup plus rapide et plus sûr.

Je passe personnellement du temps avec le capitaine Végan de mon propre vaisseau afin de mieux comprendre la situation et surtout de l’assurer de mes projets de paix. J’apprends ainsi que leur nourriture fade est la base de leur alimentation et que la nôtre en comparaison leur parait horrible. Mais surtout que Sorbo est un criminel de guerre membre d’un « Empire » génocidaire. Du coup, je comprends l’hostilité des Végans et, avec l’accord de Legendre qui est furieux contre Sorbo, le fait mettre aux arrêts dès notre arrivée sur la Starbase. Arrivée qui fait sensation. Pour les experts techniques de Star Fleet Intelligence, c’est clairement la fête.

Mes discutions avec le capitaine Végan qui est désormais notre prisonnier ainsi que les équipages des 3 vaisseaux m’ont convaincu qu’il doit y avoir moyen de faire entendre raison aux végans. Et de récupérer le Hawking.
Revenir en haut Aller en bas
 
Date Stellaire 8719.5 : Alea jacta est - I
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Vente privée] Starck - Fauteuil Lord Yo
» Semis de Platycodon
» Heure d'hiver: c'est ce week-end !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Hérau(l)ts de Lambert :: LES PARTIES DE JDR :: Star Trek : USS Hawking - Pr Mordrid :: Journal de bord-
Sauter vers: